26.07.17

Muses d’hier et d’aujourd’hui

Actuellement au Musée africain de Lyon (France), l’exposition intitulée Portraits de femmes révèle l’émancipation des Africaines au lendemain des indépendances, reflet des dynamiques interculturelles de cette époque.

Studio Clément Fumey Lomé, Togo Courtesy Galerie Alain Dettinger, Lyon

Studio Clément Fumey
Lomé, Togo
Courtesy Galerie Alain Dettinger, Lyon

Actuellement au Musée africain de Lyon (France), l’exposition intitulée Portraits de femmes révèle l’émancipation des Africaines au lendemain des indépendances, reflet des dynamiques interculturelles de cette époque.

Ces dix-huit portraits des studios de l’Afrique de l’Ouest (1960-1980) et quarante clichés réalisés lors de rencontres avec des femmes de la région lyonnaise rappellent que sur le continent noir, la tradition photographique est ancrée depuis la seconde moitié du XIXe siècle.

Les élites souhaitaient par ce biais souligner leur position sociale. La multiplication de la demande et des studios entraîne une démocratisation du portrait photographique, surtout dans les années 1960. Les changements économiques et culturels se mesurent alors également au nombre de clichés de femmes, plus autonomes et actives, qui s’affirment en tenues occidentales. Seule constante : l’importance des liens familiaux. À voir jusqu’au 30 juillet 2017.

www.musee-africain-lyon.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *