09.10.20

La mode afrocentrique de Black is King

Version spectaculaire revisitée du Roi Lion, le long-métrage musical Black is King, signé Beyoncé Knowles-Carter et sorti en juillet 2020, est arrivé à point nommé. Alors que le monde entier, en émoi après la mort tragique de George Floyd, entonne à l’unisson le cri de ralliement « Black Lives Matter », la négritude se retrouve comme jamais auparavant au cœur de l’actualité et des préoccupations. Le film de Queen B traduit parfaitement l’état d’esprit de ces voix noires qui se sont élevées pour demander que se produit enfin un vrai changement et pour qu’on les laisse raconter leurs histoires, avec leurs propres mots.

Conçu comme un support visuel à l’album The Lion King: The Gift, et bande-originale du film d’animation sortie en 2019 où elle prête sa voix au personnage de Nala, le film Black is King est un hommage à toute la richesse de la culture noire, une célébration « de la portée et de la beauté de l’héritage noir », selon son interprète.

Black is King nous entraîne dans une odyssée à travers les continents où nous découvrons sur plusieurs générations toute la diversité de la culture et des traditions africaines qui, au fil du temps, ont façonné l’histoire noire.

En se servant de la musique et de la mode pour raconter le peuple noir, Beyoncé offre une fois encore à une palette hétéroclite de designers africains une plateforme internationale prodigieuse pour présenter leurs créations artistiques, un excellent moyen de gagner en notoriété que Sarah Diouf, la créatrice derrière la marque Tongoro, résume ainsi : « Cela permet aux gens de découvrir quelque chose de nouveau, qu’ils n’auraient pas trouvé d’eux-mêmes, alors que les marques africaines méritent d’être mises en avant. »

Tous ces styles ont été créés par Zerina Akers, styliste personnelle de la star également chargée de sa garde-robe, qui lui a fait découvrir les créateurs africains, des noms établis aux nouveaux venus. Zerina Akers cherche en effet activement à travers le monde des artistes talentueux méconnus, afin de leur offrir la possibilité de présenter leurs créations.

Parmi les designers africains et les créations présentés dans le film : ensemble jaune avec coiffe assortie par Adama Paris ; body incrusté de diamants par D.Bleu.Dazzled ; robe en crochet Déviant La Vie ; pyjama impression billets de banque par Duckie Confetti ; robe-manteau en soie ornée de dentelle nigériane avec coiffe par Jérôme Lamaar ; robe scintillante à franges par Lace by Tanaya ; robe asymétrique une épaule en tulle turquoise par KEÄMA ; veste structurée à motifs géométriques noir et blanc par Loza Maléombho ; combinaison florale près du corps customisée par Sam Garvey Collective portée avec une veste florale jaune par Venny Etienne pour Levenity ; robe vaporeuse jaune issue de la première collection de Selam Fessahaye et robe  asymétrique une épaule imprimé pied-de-poule par Tongoro. Enfin, les bijoux de visage en coquillages « cauris » signés LaFalaise Dion, les bijoux L’Enchanteur et les superbes coiffes de Melissa Simon-Hartman apportent la touche finale.

Actuellement disponible sur Disney+, Black is King est une déclaration d’amour de Beyoncé à l’Afrique qui met en lumière tout ce que la diaspora du peuple noir a apporté au monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *