15.08.17

Nigéria : grande première à la Biennale de Venise

Pour la toute première fois, le Nigéria dispose de « son » pavillon à la 57e Biennale de Venise. Cinquante et un pays sont représentés parmi lesquels figuraient déjà le Kenya, l’Afrique du Sud, l’Angola, le Zimbabwe et le Mozambique. Une participation qui ne s’improvise pas !

(c) PEJU ALATISE 3 MOYI

Peju Alatise, “Flying Girls”, © Peju Alatise, 2017

Pour la toute première fois, le Nigéria dispose de « son » pavillon à la 57e Biennale de Venise. Cinquante et un pays sont représentés parmi lesquels figuraient déjà le Kenya, l’Afrique du Sud, l’Angola, le Zimbabwe et le Mozambique. Une participation qui ne s’improvise pas !

Peju Alatise, "Flying Girls", © Peju Alatise, 2017

Peju Alatise, “Flying Girls”, © Peju Alatise, 2017

Le Nigéria s’y préparait depuis deux ans… sans avoir reçu la réponse positive du comité d’exposition mais avec la profonde conviction que cette édition 2017 serait la leur ! Il n’y avait d’ailleurs pas de raison de douter… Il suffit d’observer le caractère impressionnant de leurs talents. Les trois artistes présentés sont de véritables pointures dans leur pays : Peju Alatise, Victor Ehikhamenor and Qudus Onikeku. Le tout orchestré par les commissaires Sonariwo et Emmanuel Iduma. Avec une exposition intitulée « How about now », le pavillon nigérian est décrit comme un voyage du passé vers le futur. Un futur qui ne peut être que meilleur !

Ouvert au public jusqu’au 26 novembre.

www.labiennale.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *