29.07.20

Hair Love, le film qui prône l’acceptation de soi, bientôt en série

© Hair Love

Réalisé par Matthew A. Cherry, co-produit avec Karen Rupert Toliver, ce court-métrage animé de sept minutes environ a été récompensé d’un Oscar en février dernier. Un succès que ce petit bijou d’animation doit à l’originalité de son sujet… et à son grand retentissement sur les réseaux sociaux.

L’histoire est celle de Stephen, un Afro-Américain, papa d’une petite Zuri dont il a toutes les peines du monde à coiffer l’indomptable chevelure. Or, en l’absence de sa maman, Angela, hospitalisée pour un cancer, Zuri compte bien sur son père pour la rendre présentable avant la visite à l’hôpital prévue le jour-même. À force de patience et grâce à un tutoriel effectué par Angela, Stephen parvient à venir à bout de sa mission, pour le grand bonheur de la fillette.

Au-delà des préjugés

À travers la tendresse de cette relation père-fille, le réalisateur, ancien hockeyeur professionnel, tord le cou à certains clichés. Le premier, sur les pères, en particulier les pères noirs, trop souvent considérés à tort selon lui comme des « bons à rien, jamais présents ». Le film s’inspire ainsi largement des vidéos de complicité père-fille diffusées en nombre sur les réseaux sociaux.
Autre stéréotype mis à mal ici : l’idée que le cheveu afro serait une cause perdue. En faisant défiler sur sa tablette toutes les coiffures sur le vlog de sa maman – que le traitement a rendu chauve –, Zuri dévoile tout le potentiel de sa magnifique tignasse crépue. Une façon pour Matthew A. Cherry de rendre hommage à la beauté de la chevelure afro, véritable symbole de fierté et de réappropriation identitaire.

Un succès viral

Touchant et drôle, Hair Love a bénéficié du talent de deux dessinateurs hors pair, transfuges de Disney-Pixar : Everett Downing Jr. et Bruce W. Smith. C’est l’actrice, réalisatrice et productrice Issa Rae – de son vrai nom Jo-Issa Rae Diop –, découverte dans la web-série Awkward Black Girl, qui prête sa voix au personnage de la maman de Zuri.
Co-signé Sony Pictures, Hair Love a été financé en partie grâce à une campagne de crowdfunding lancée sur Kickstarter en 2017 et qui a permis de rassembler plus de 200 000 $. Un record sur les sommes collectées pour des court-métrages via la plateforme ! Depuis sa mise en ligne en décembre 2019, le film a été visionné plus de 30 millions de fois sur YouTube.
Avant de passer à l’écran, Hair Love a d’abord été adapté en livre pour enfants en mai 2019, écrit par Matthew A. Cherry et illustré par Vashti Harrison.

Une série télévisée

HBO Max a maintenant commandé une saison de 12 épisodes intitulée «Young Love», un programme d’animation 2D basé sur ce film familial, qui élargira le scénario original.

  • I vaguely remember this you tube hhair love but will search for it because i have 4c hair too and love it.

    par Candida Dawkins
    19/08/2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *